08/02/2021

Parc de la Lère la campagne au grand cormoran.jpg

La onzième campagne de prélèvement du grand cormoran, commencée en décembre 2020, anime, depuis les abords du lac principal, grâce à l’équipe placée sous l’autorité du garde-pêche Jean-Paul Duclos. Le groupe, constitué d’une demi-douzaine de chasseurs, avisés, tente ainsi de réduire au mieux la colonie d’oiseaux aquatiques nichée dans le dortoir de l’îlot du site monteillais.
Le cormoran
L’espèce est protégée par une directive européenne de 1979. Pour autant, malgré ce statut privilégié parmi les oiseaux sauvages, il est possible de déroger à l’interdiction de destructions des spécimens pour prévenir les dégâts environnementaux et les nombreux dommages causés par le grand cormoran auprès d’exploitations piscicoles, plans d’eau et autres rivières. Aussi, pour réguler la population de l’oiseau au plumage charbon, au cou élancé et au bec crochu, toujours protégé mais encore chassé, le préfet de Tarn-et-Garonne a ordonné une campagne de régulation, autorisant le prélèvement de 560 cormorans pour la saison 2020-2021. Cet effectif d’oiseaux est à détruire sur l’ensemble des plans d’eau et cours d’eau du département, hors pisciculture et étangs à vocation piscicole.
Un oiseau vorace
Le grand cormoran est réputé gourmand et un brin glouton avec une ration quotidienne d’un demi-kilo de poissons. Aussi, quand il se met à table, perches et carpes, proies faciles pour ce champion du plongeon et de l’apnée, s’inscrivent régulièrement à son menu.
Le comptage des oiseaux
Pour l’heure, les prélèvements s’établissent à hauteur de vingt-cinq oiseaux abattus. Durant plusieurs jours, la campagne a été suspendue pour laisser place au comptage des oiseaux. Cette opération annuelle permet le recensement des grands cormorans sur les zones humides, notamment sur cinq sites du Caussadais où figure le parc de La Lère. Durant la nuit, l’équipe de Jean-Paul Duclos a sillonné les lieux de dortoirs hivernants, comptabilisant, au final, quelque 200 grands cormorans.
La chasse
Les battues, bihebdomadaires, se déroulent le mardi et le vendredi, en accord avec la mairie de Monteils et la gendarmerie de Caussade. Elles prendront fin le 28 février, date de fermeture générale de la chasse.

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.

Agenda